Groupe de parole dans maman écrit par Reconnaissance

Accueil| Maman | Activités | Groupe de parole

Groupe de parole

Groupe de parole

2881 vues

par Reconnaissance 2011-03-26 11:15:34

 

groupe de parole
« Groupe de Parole »
 
Vendredi 29 AVRIL à 15heures
Familles monoparentales et recomposées
L’association Le droit de te Connaître vous invite à une rencontre conviviale pour aborder les difficultés à communiquer avec: l’autre parent ; votre enfant ; votre famille…
  
Vous êtes enceinte est seule,
 Vous avez un enfant et vous êtes seul(e) à l'éduquer,
Vous souhaitez adopter l'enfant de votre compagne(ons),
Vous êtes un adolescent(e) à la quête de vos origines...
 
NOUS VOUS INVITONS A VENIR NOUS EN PARLER!
 
  Renseignements et réservation
tél. 06.26.83.60.27.  ou par e-mail : reconnaissance.curialcafe@gmail.com
Centre d'animation Curial Café
90, rue Curial 75019 Paris
M° Crimée

Rang: membre pro
Nombre d'articles publiés: 4

par Reconnaissance, 2011-03-26 11:15:34 Catégorie: Maman

par Reconnaissance, le 29/03/2011

"octavia" l'enfant n'a pas choisi de vivre avec un seul parent (même si, c'est mieux un que 0, je t'accord!) Les enfant adoptés, les enfants nés en vitre sont reconnu par la Loi et les autres enfants sont reconnu par la reconnaissance de ses parents avec la filiation établie, nous pouvons parler de maintien des liens. Les enfants sont besoin de garder ce lien même si après la séparation un parent désérte sa parentalité. Sublime a trouvé son père même sans être reconnu, c'est rare!, je connais des enfants qui ont cherché depuis 40 ans et des autres qui cherchent encore... Quand l'enfant retrouve son parent absent, l'enfant oubli tous ceux qu'il a pu resentir, que pour quelques minutes d'affection. un enfant qui voit son parent très peut, au moins il sait qu'il est là, il peut l'appel...

par Octavia, le 29/03/2011

Waouh sublime c'est une belle fin d'histoire ! Reconnaissance c'est un peu flou pour moi ce que tu dit ;-)

par Reconnaissance, le 29/03/2011

j'espère me faire comprendre que je ne suis pas pour juger ni le père ni la mère ni personne. C'est notre héritage familial qui nous fait regarder la problématique avec indifférence alors que reconnaître un enfant est quitter l'enfant qui vive chez nous pour laisser la place à celui-ci. Il faut éviter de tomber dans la dénégation!

par Reconnaissance, le 29/03/2011

après mon expérience sur le terrain cette problèmatique a toujour existé cependant elle rebondit car dans les droits français s'applique l'égalité de la reconnaissance et le maintien des liens aprés la séparation pour tous les enfants. Pourtant ses Lois ont été demandé par des enfants comme: "Sublime", Marie, Pierre, Régis... je pense que le moment est venu de faire appliquer pas seulement dans le petit livre rouge d'avocat (code civil), je pense que l'Etat civil s'appartient à l'enfant qui est le seule à savoir quoi faire de son Droit.

par Reconnaissance, le 29/03/2011

tu ne peux pas dire que tu n'as pas penser à ton père car il y a eu cet hic! (est-il le fils de mon père???), je peux compredre que tu as fait une assimilation de ta place autant qu'enfant, probablement, ton père social a su te donner le paternage nécessaire pour ton développement d'identité... mais néanmoins quand tu as eu besoin de renseignement sur tes origines, tu as eu réponse à ta quête sans perturber ton assimilation. Imaginons une mère seule à connaître le père après 20 ans, elle peut avoir d'acte manqué (des oublies) par ex. elle ne se rappelle plus si le père son prenom est David ou c'est le nom??? Nous pouvons aussi, être en face d'un père qui est en "dénégation de soi" sans pour autant se prononcer a une paternité impossé.

par Corinne, le 28/03/2011

J'ai retrouvé mon père j'avais 22 ans, j'étais une enfant dites naturelle LOL Très sincèrement mon père ne m'a jamais manqué, meme si j'étais la seule gamine a ne jamais inscrire le nom de mon père sur la fiche de rentrée scolaire ;-) juste qu'adulte je me suis posé une question quand ma mère m'as dit c'est fou comme ton petit copain ressemble à ton père ! Et là la grosse question et si c'était mon frère ? Alors comme je n'avais pas trace de lui j'ai contacté l'église où j'avais été baptisé, mon parrain à pris contact avec moi, là mon beau père et ma mère ont changé de comportement..presque haineux envers ce père fantôme qu'elle avait fui alors que je n'avais que 2 ans ;-) Je n'en veux à personne j'adore mon père on s'entend sans parler et ce n'était pas le papa de mon petit copain de l'époque lol

par Reconnaissance, le 28/03/2011

Aussi, il y a la souffrance de l'honte alors les parents font ce que nous appellons une dénégation parentale, l'entourage deni l'existence de l'enfant alors les parents rentre dans ce procésus spirale. Sera l'enfant qui n'a pas choisit, c'est lui qui sera dans la quête de ceux qu'il y a droit.

par Reconnaissance, le 28/03/2011

Nous sommes conscient de cette réalité. L'association fait le nécessaire tout d'abord pour trouver une place reconnu par épidémiologie lié à la quête des origines de ses enfants (violence dans leur identité et estime de soi) et par l'enjeu social familles monoparentales et recomposées (la place de l'enfant et sans oublier la précarité pour les parents qui élévent seul leur enfant.

par Agora, le 28/03/2011

Ca n'existe qu'à Paris ? parce que des cas comme çà il doit y en avoir partout en France...
En étant connecté en tant que membre de Beauty-Frenchtouch.com vous pouvez ajouter des commentaires et suivre ce fil de discussion en étant averti par email.
Je me connecte ou Je m'inscris

Les recettes Beauty FrenchTouch

Tartes aux kiwis

Huuuum une bonne tarte pour fêter l'arriver du printemps avec une bonne petite tarte aux kiwis !

Communauté Beauty Frenchtouch La communauté Beauty FrenchTouch

Chargement...

Voir tous

Le sondage Beauty FrenchTouch

Avez vous encore des contacts avec votre famille?
 Une partie seulement
 oui, nous sommes très unis
 non aucun
 ne souhaite pas répondre

Je vote

Une erreur est survenue lors de la récupération des données
titi

Le quiz Beauty FrenchTouch

le babies blues, vous concerne t'il ? êtes vous une personne à risque?
  • le babies blues ne vous concerne pas vous serez à l abris de toutes depressions bravo!!!
  • Un peu de mal le baby blues pourrait vous touchez mais peut etre passerez vous tout de même a coté
  • Le babies blues, c'est sur vous n'y échapperez pas!

Répondez

Marque à la une

NUTRIMETICS Consultante en PICARDIE

Les derniers